Soljenitsyne / Rabine, témoins du passé soviétique

Diffusé sur RFI.

Nepravda (1975) © Oscar Rabine/Collection Fondation Tsukanov

  • Le théâtre du Bolchoï présentait début décembre la première d’Une journée d’Ivan Denissovitch, un opéra adapté du livre éponyme d’Alexandre Soljenitsyne et dirigé par le fils de l’ancien dissident. Publié en 1962 durant la période du dégel, le récit fut par la suite jugé antisoviétique et censuré. Alexandre Soljenitsyne, prix Nobel de littérature en 1970 et figure majeure du XXe siècle, y décrit le quotidien des prisonniers dans les goulags staliniens. Écouter
  • Il fut l’un des principaux visages de l’art non officiel en Union soviétique. Le peintre Oscar Rabine est mort au mois de novembre à Florence, en Italie, où il préparait une nouvelle exposition. Il avait 90 ans. A Moscou, ville où est né Oscar Rabine, le Musée d’art multimédia rend hommage à cet artiste de l’émigration considéré aujourd’hui comme une figure de premier plan de l’art russe. Écouter (à partir de 16’50).
Publicités